Chaînes Viro contre Chaînes d’Imitation : Test en brouillard salin et test de résistance au cisaillement et aux coups

Dans le billet précédent, après avoir exposé les caractéristiques des 3 tests de résistance auxquels sont soumis les articles de sécurité (si vous avez des doutes à ce sujet, consultez ce lien), nous nous sommes concentrés sur les résultats de ces essais sur les cadenas Viro et les avons comparés aux cadenas d’importation. 

Comme promis, nous verrons aujourd’hui comment réagissent aux mêmes tests certains cadenas avec chaîne Viro par rapport à des produits d’imitation disponibles dans le commerce.

Rappelons en fait, comme le montrent les photos ci-dessous du catalogue 1984 (et 1994 pour le Supermorso), que c’est Viro qui a conçu et lancé sur le marché, il y a plus de 35 ans, les cadenas blindés (appelés : « Morso », « Supermorso » et « Bloccacatena ») spécifiques pour une utilisation avec chaînes, étant longitudinaux à celles-ci ; par conséquent, tous ceux qui sont commercialisés sous une forme similaire, avec d’autres marques, sont des imitations.

LES TESTS SUR LES CADENAS AVEC CHAÎNE 

  • « MORSO » » ET « SUPERMORSO » AVEC CHAÎNE VIRO

« Morso » avec chaîne contre Imitation : test de résistance aux coups

Supposons qu’un voleur veuille voler un vélo : il devra d’abord le libérer de la chaîne qui le protège et l’ancre à un point de fixation, et l’une des façons de le faire sera de frapper violemment le point de jonction entre l’axe de verrouillage du cadenas et la chaîne. Au cours de ce test, nous mettons à dure épreuve les deux articles en leur assenant 5 coups (s’ils ne se cassent pas avant) avec une masse de 3,05 kg. Découvrez comment ils réagissent!

Test de résistance aux coups – IMITATION:

Test de résistance aux coups – Morso Viro:

Alors que la copie se brise après seulement 3 coups, laissant sortir la tige qui libère la chaîne, le Viro d’origine (dont le corps est en laiton massif, protégé par une armure en acier cémenté et trempé) après 5 coups, ne perd que sa tête de la tige au point prévu pour la « coupure programmée ». Dans ce cas, la chaîne reste donc ancrée à la tige et le cadenas reste fermé.

« Morso » et « Supermorso » avec chaîne contre Imitation : résultat des tests en brouillard salin

Après 40 heures de brouillard salin (équivalant à environ 10 mois d’exposition en extérieur à des intempéries continues), voici les résultats !

« Supermorso » avec chaîne contre Imitation : test de résistance au cisaillement et aux coups

Et voici les réactions des deux produits aux deux derniers essais !

  • « BLOCCA CATENA » AVEC CHAÎNE (8 mm) VIRO 

« Blocca Catena » avec chaîne contre Imitation : test en brouillard salin

Les deux produits ont été soumis à un test de 40 heures en brouillard salin, soit l’équivalent d’environ un an de vie dans un environnement exposé à des conditions climatiques extrêmes. 

Test en brouillard salin – « Blocca catena » et Imitation:

Découvrez comment et pourquoi les deux chaînes réagissent de cette manière !

« Blocca Catena » avec chaîne contre Imitation : test de résistance au cisaillement

Dans ces courtes vidéos, nous vérifions la capacité de résistance au cisaillement des deux produits, déjà mis à dure épreuve par le test précédent en brouillard salin. 

Test de résistance au cisaillement – IMITATION:

Test de résistance au cisaillement – Blocca Catena Viro

Résultats

Quelles sont les caractéristiques que ces résultats impliquent ? Découvrez-le ici !

« Blocca Catena » avec chaîne contre Imitation : test de résistance aux coups

Le dernier essai de la série prévoit 5 coups donnés d’une hauteur de 1 mètre avec une robuste massue de 3,05 kg. Dans ce billet, les vidéos et les images montrent dans quelle mesure et comment les deux produits sont capables de résister à des attaques violentes. 

Vous voulez connaître les 3 points forts des chaînes que (peut-être) vous ne connaissez pas ? Vous pouvez les découvrir dès maintenant en cliquant ici ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ quatre = 5