Chaînes et cadenas : Le Super… Morso

Quand on parle de résistance et de qualité des produits de sécurité disponibles dans le commerce, les questions que nous posent le plus souvent nos lecteurs sont : « Quelles sont les caractéristiques qui distinguent vos produits ? Pourquoi préférer Viro à un produit meilleur marché ? ».
Encore une fois, nous répondons en vous montrant les résultats de certains tests de résistance effectués sur nos produits et sur leurs imitations de cadenas avec chaîne, antivols typiques pour les vélos et les scooters.

Dans les billets précédents, nous avons présenté les résultats obtenus à l’issue des tests de cisaillement et de coups de massue effectués sur le produit Viro Morso et sur une copie, les deux produits ayant déjà été soumis au préalable à 40 heures en brouillard salin.

Dans le dernier billet dédié aux comparaisons entre les produits Viro et leurs imitations, nous avons vu que seuls les originaux Viro Morso et Supermorso avaient passé avec succès le test de résistance au brouillard salin.
Aujourd’hui, nous complétons l’analyse comparative en montrant que l’original Viro possède toutes les caractéristiques techniques pour ne pas craindre les tests de résistance effectués en laboratoire. Nous ne pouvons pas en dire autant du produit d’importation.
La vidéo suivante montre en effet comment réagissent le Supermorso et sa copie de provenance orientale aux tests de cisaillement et de coups de massue.

Nous les avions laissés ainsi après le test en brouillard salin

Le test de cisaillement

Dans cette première vidéo, on voit que la chaîne du produit Viro, trempée et cémentée, résiste bien à la tentative de cisaillement effectuée avec une scie à métaux.

Il n’en n’est pas de même de la chaîne de la copie d’importation orientale, réalisée en simple fer et non traitée thermiquement.

Dans cette dernière vidéo, les deux maillons, après le test de cisaillement, sont parfaitement visibles dans le détail : le premier, d’origine Viro, intact ; le deuxième, cisaillé.

Le test des coups de massue

Ce test concerne quant à lui la résistance des cadenas proprement dits, c’est-à-dire du Supermorso Viro et du produit d’imitation.
Voyons comment réagissent les deux cadenas placés dans un appareil qui reproduit des coups portés d’une hauteur de 1 m, du haut vers le bas, avec un poids de 3,05 kg, comme s’il s’agissait d’une attaque menée avec une massue pour rompre le point de jonction entre l’axe de verrouillage du cadenas et la chaîne.

Test sur le Supermorso Viro :

Test sur le produit d’imitation :

Après ce test, on peut constater que le produit Viro est endommagé uniquement au niveau du cache extérieur en nylon, ce qui n’influe aucunement sur le fonctionnement du cadenas lui-même.
En revanche, après seulement 2 coups, le cadenas d’imitation subit des dommages qui en compromettent le fonctionnement et, après 5 coups, il est complètement ouvert.

Photo de comparaison après le test de résistance aux coups.

Photo de comparaison après le test de résistance aux coups.

Conclusions

Encore une fois, nous pouvons affirmer que les produits Viro, grâce au choix de matériaux plus résistants et aux traitements chimiques et thermiques de haute qualité, offrent une résistance et une durabilité dans le temps beaucoup plus élevées, comparés aux imitations bon marché disponibles dans le commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ sept = 8