LES 3 DIMENSIONS D’UN CADENAS : LES CONNAISSEZ-VOUS ?

Il existe de nombreuses formes et tailles de cadenas sur le marché. Mais lorsqu’il s’agit d’en choisir un, outre l’examen de caractéristiques spécifiques, telles que les traitements thermiques et chimiques qu’ils ont subis ou la résistance générale du produit, il est important de considérer quel cadenas, en fonction de sa taille, peut le mieux répondre à vos besoins. 

Commençons donc par « l’anatomie » du cadenas. Bien que les lignes puissent varier d’un modèle à l’autre, le cadenas, à l’extérieur, est constitué de :

Cadenas rectangulaires Viro avec anse
Cadenas rectangulaires Viro avec anse
Cadenas monobloc Viro avec axe de verrouillage
Cadenas monobloc Viro avec axe de verrouillage

Par conséquent, les dimensions à vérifier seront : 

  • Les dimensions du corps du cadenas
  • Le diamètre de l’anse/axe de verrouillage de fermeture
  • La lumière de l’anse/axe de verrouillage de fermeture

1. Les dimensions du corps d’un cadenas

Un aspect évident est la taille du corps du cadenas. Pourquoi est-ce important et qu’impliquent les différentes tailles ? 

Prenons par exemple un petit cadenas à clé, un grand cadenas à clé et un cadenas à code

Si nous disséquions un cadenas traditionnel à clé, nous trouverions à l’intérieur, entre autres, un barillet et un certain nombre de goupilles. 

Composants internes cadenas
Composants internes cadenas

Aujourd’hui, pour des raisons structurelles, un cadenas de petites dimensions, peut accueillir un plus petit barillet et, par conséquent, moins de goupilles qu’un grand cadenas. 

Considérant que moins le nombre de goupilles est important, plus il sera facile de forcer la serrure du cadenas, si vous deviez opter pour un très petit cadenas (par exemple de 20 mm) le nombre de combinaisons possibles pour ce type de clé (peut-être avec seulement 3 goupilles) pourrait être inférieur à celui d’un cadenas à code. 

Un cadenas à code est-il toujours préférable ? Non. Uniquement dans les cas où vous devez opter pour de très petits cadenas, comme pour fermer des valises ou des sacs à main, ou dans les cas où la commodité doit jouer un rôle important au détriment de la sécurité, comme pour fermer un casier de gymnase. Dans d’autres cas, un cadenas plus grand avec plus de goupilles peut être la meilleure option. 

2. Le diamètre de l’anse/axe de verrouillage d’un cadenas

Lataille du composant qui représente le système de fermeture du cadenas, en particulier son diamètre, est tout aussi importante.  
Par conséquent, non seulement l’anse/axe de verrouillage d’un cadenas doivent être choisis de manière à ce qu’ils puissent passer par les points de fixation que le produit devra défendre, mais il faut garder à l’esprit qu’ils représentent le point le plus critique contre les attaques éventuelles des voleurs. 

En effet, pour des raisons structurelles, ils doivent être plus petits que le corps dans lequel ils sont logés, et donc potentiellement plus exposés aux tentatives de casse/effraction. C’est pourquoi tant les matériaux que les traitements qui sont réalisés sur ce composant du cadenas sont importants. 

Il convient toutefois de souligner qu’il n’existe pas de « bonnes » dimensions standards, quelle que soit son application, tout comme il serait faux de prétendre que les cadenas à anse courte sont a priori plus sûrs que ceux à anses longues, même si c’est souvent le cas. Alors lesquels choisir ? La réponse est simple, en fonction du type de bien à protéger et en vérifiant que l’espace potentiellement libre, entre le corps du cadenas, le bien à protéger et l’anse, est aussi petit que possible.

L’anse et l’axe de verrouillage ont la même fonction. Dans le cas des cadenas, généralement blindés ou monoblocs, qui comportent un axe de verrouillage au lieu d’une anse, il convient de porter la même attention non seulement au diamètre et à la qualité des matériaux, mais aussi à la longueur de l’axe de verrouillage. 

3. Les dimensions de la lumière de l’anse/axe de verrouillage d’un cadenas

La « lumière » désigne l’espace libre entre l’anse/l’axe de verrouillage et le corps sous-jacent du cadenas. Par conséquent, la taille de l’anse ou de l’axe de verrouillage sera directement proportionnelle à la lumière qui, si elle n’est pas d’une taille appropriée pour le point de fixation, pourrait laisser un espace libre pouvant être utilisé par les voleurs pour introduire des outils de cambriolage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + = 3