Cadenas Anticorrosion: Mythes et Vérité

Cadenas Anticorrosion: Mythes et Vérité

Nel post di oggi vedremo quanto la lucentezza dei lucchetti e i trattamenti cui vengono sottoposti influiscono sulla sicurezza. 

> Plus ça brille, mieux c’est fait. Est-ce exact ?

Cela dépend.

S’il est vrai qu’une surface lisse et brillante avec un chromage « miroir »d’un blindage en acier, comme le Panzer Viro, provient généralement d’un traitement précis et constant des matériaux, il peut arriver que certains produits importés d’Orient subissent un revêtement de surface transparent pour rendre le laiton ou d’autres matériaux plus polis. Il est évident que ce dernier « traitement » est purement esthétique et n’est donc pas le signe d’un mécanisme interne bien construit.

Panzer Viro correctement cuivré, nickelé et chromé.

Lors d’un test effectué sur deux cadenas rectangulaires, en effet, alors que le produit Made in Italy, après 18 heures de brouillard salin, bien que voyant la coloration extérieure du laiton foncer, s’est révélé pleinement fonctionnel, celui importé(traité avec un vernis transparent brillant) même si son aspect n’était guère différent d’avant, présentait un verrouillage du mécanisme interne qui empêchait l’ouverture/fermeture normale du cadenas. 

Cadenas rectangulaire VIRO avant et après le test de brouillard salin.
Cadenas rectangulaire importé avant et après le test de brouillard salin.

Parfois, en revanche, des finitions à effet satiné mat sont utilisées pour « masquer » les petites imperfections de surface des ouvrages ou des matériaux eux-mêmes. 

L’effet chromé satiné mat n’implique donc pas nécessairement une qualité inférieure, à condition que les matériaux utilisés aient les bonnes propriétés et que le mécanisme soit parfaitement conçu et fonctionnel, mais peut simplement indiquer des surfaces extérieures légèrement plus poreuses.

> Résistance au cisaillement de l’anse / de la tige : quels sont les traitements indispensables ?

Comme nous l’avons expliqué dans cet article, plusieurs sont les caractéristiques qu’un cadenas doit avoir pour pouvoir faire face de la meilleure façon possible aux tentatives de cisaillement.

Mentionnons un point : le meilleur matériau avec lequel on peut construire une anse, qui est la partie la plus exposée aux attaques, est l’acier correctement trempé et cimenté. La trempe, qui consiste à porter le métal à hautes températures puis à le refroidir rapidement, augmente la résistance mécanique de l’anse ou de la tige d’un cadenas, tandis que sa cémentation, c’est-à-dire l’enrichissement en carbone, améliore de manière exponentielle la résistance au cisaillement.

Voici les autres éléments clés pour éviter ce genre d’attaque !

Découvrez également 4 curiosités sur les cadenas ! Les connaissiez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + 6 =