Vous recherchez un cylindre de sécurité ? Voici le Viro Palladium

Les doutes de ceux qui ne sont pas du métier et doivent choisir un cylindre pour leur serrure peuvent être très divers. De fait, un cylindre à profil européen, tel qu’il se présente à première vue, peut sembler très similaire à un autre cylindre de qualité inférieure ou supérieure. Toutefois, si on recherche fiabilité et résistance aux attaques extérieures, caractéristiques qui distinguent un produit excellent d’un produit médiocre, il ne faut pas s’arrêter à l’apparence. Entrons un peu dans le détail.

 

Exemple d'un cylindre à profil européen vu de l'extérieur.

Exemple d’un cylindre à profil européen vu de l’extérieur.

Avant même d’analyser les caractéristiques techniques permettant de reconnaître un cylindre de qualité, il est bon de rappeler que la première chose à faire, lors du choix d’un produit adapté, est de penser aux exigences auxquelles le produit doit répondre. Par exemple, le choix du cylindre pour la porte d’entrée tombe souvent sur un modèle le plus résistant possible à tout type d’attaque, tandis que pour les portes intérieures ou les grilles de passage, les solutions adoptées sont généralement plus simples et plus économiques.

Attention néanmoins : alors que les portes intérieures d’un local, sauf dans des cas particuliers, n’ont habituellement qu’une fonction de service et ne sont pas des portes de sécurité (sur lesquelles il n’y a guère de sens d’installer un « super cylindre »), les accès secondaires, tels que portails/portes cochères d’immeubles, portes-fenêtres donnant sur des jardins et balcons, lucarnes sur les toits, etc., sont tous des passages potentiellement soumis à des attaques provenant de l’extérieur, et il n’est donc pas très sage de les laisser sans protection par rapport à la porte d’entrée.

Les matériaux

Le matériau le plus utilisé pour la construction des corps et du barillet dans les cylindres à profil européen est presque toujours le laiton, qui garantit la durée dans le temps, souvent avec une finition extérieure nickelée. En revanche, la composition des goupilles et des contre-goupilles et, plus généralement, des composants intérieurs peut varier.

Un cylindre de bonne qualité, efficace contre d’éventuelles tentatives d’effraction menées par des individus malintentionnés, est constitué à l’intérieur par des matériaux plus résistants comme, par exemple, les aciers inoxydables et/ou trempés.

Plus précisément, les cylindres Viro Palladium possèdent des broches anti-perçage en acier cémenté, une barre de renfort anti-arrachement en acier inoxydable et des goupilles en acier inoxydable trempé.

Résistance aux attaques

Les attaques par force brute sont parmi les plus courantes car des outils comme perceuse, tenailles, marteau et burin suffisent pour insister sur le corps et le barillet du cylindre afin d’essayer de le rompre, de l’arracher ou de le rabattre à l’intérieur pour déclencher ensuite la serrure.

Pour se défendre précisément contre ce type de tentative d’effraction, il est bon que le cylindre soit équipé de renforts anti-perçage, mais surtout de renforts anti-arrachement.

Le cylindre de haute sécurité Viro Palladium. Les broches anti-perçage prévues dans le corps sont mises en évidence en rouge ; la broche anti-perçage prévue dans le barillet est mise en évidence en vert. Dans ce cas, les goupilles et les contre-goupilles (mises en évidence en noir) ont elles aussi une fonction anti-perçage.

Le cylindre de haute sécurité Viro Palladium. Les broches anti-perçage prévues dans le corps sont mises en évidence en rouge ; la broche anti-perçage prévue dans le barillet est mise en évidence en vert. Dans ce cas, les goupilles et les contre-goupilles (mises en évidence en noir) ont elles aussi une fonction anti-perçage.

De plus, pour éviter que le cylindre soit rabattu avec violence à l’intérieur, il est bon qu’il soit équipé d’un panneton anti-extraction.

Dans le cylindre de haute sécurité Viro Palladium, le panneton (indiqué par la flèche) est un panneton DIN anti-extraction, et le renfort anti-arrachement est constitué par une robuste barre en acier inoxydable AISI 304 (mise en évidence en bleu dans la partie inférieure du dessin) de 6 mm de diamètre, qui traverse une grande partie du corps du cylindre.

Dans le cylindre de haute sécurité Viro Palladium, le panneton (indiqué par la flèche) est un panneton DIN anti-extraction, et le renfort anti-arrachement est constitué par une robuste barre en acier inoxydable AISI 304 (mise en évidence en bleu dans la partie inférieure du dessin) de 6 mm de diamètre, qui traverse une grande partie du corps du cylindre.

La qualité d’un cylindre se reconnaît cependant aussi à la résistance qu’il offre aux attaques les plus insidieuses, portées avec adresse (également connues sous le nom de crochetage et de key-bumping, techniques que nous approfondirons plus tard dans de prochains billets).

Duplication des clés

Néanmoins, s’il est facile de se procurer une copie abusive des clés, il sera alors possible de venir à bout même du plus résistant des cylindres. Pour cette raison, les clés des séries Viro Palladium .PV et .PB rentrent dans la catégorie des clés à duplication contrôlée. De fait, pour pouvoir en faire une copie, il faut présenter aux centres agréés, hormis une clé originale, la carte de propriété codée fournie dans une enveloppe cachetée à l’intérieur de l’emballage du cylindre.

Une carte de propriété codée Viro, qui permet la copie des clés uniquement au propriétaire légitime.

Une carte de propriété codée Viro, qui permet la copie des clés uniquement au propriétaire légitime.

Consultez toutes les caractéristiques techniques du Viro Palladium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× un = 1