Sécurité pour vos deux-roues : classification des produits Viro (Partie 1)

Choisir un produit de sécurité pour protéger nos deux-roues, c’est-à-dire une chaîne, un bloque-disque ou une alarme, peut ne pas toujours être immédiat. De fait, chaque produit de sécurité de la famille « 2Ruote » de Viro offre un niveau de protection plus ou moins élevé et s’adapte différemment aux exigences du véhicule suivant qu’il s’agit d’une moto, d’un scooter ou d’un vélo. Avant l’achat, donc, après avoir répondu à la question fondamentale « Qu’est-ce que je veux défendre ? », dont on a parlé dans l’article « Est-il vraiment avantageux d’économiser sur la sécurité ? », ce à quoi il faut faire attention, hormis les coûts, sont les caractéristiques du produit de sécurité.

Dans cet article, afin de faciliter le choix le mieux adapté aux exigences de chacun, nous présentons donc une classification des produits Viro pour les véhicules à 2 roues, formulée en fonction de leurs différents niveaux de résistance. À noter que les données fournies ci-dessous sont le résultat de plusieurs tests effectués dans le laboratoire interne de l’établissement Viro S.p.A., entreprise certifiée ISO 9001 et laboratoire de recherche reconnu et agréé depuis 1996 par le Ministère italien de l’Université et de la Recherche scientifique et technologique.

Les produits de sécurité de la ligne « 2Ruote » ont été divisés en 5 groupes par ordre croissant de résistance. Dans cet article, nous classerons les trois premiers :

Groupe 1, niveau Standard :

En règle générale, les produits de ce groupe offrent un niveau de sécurité approprié pour le verrouillage de vélos stationnés dans des environnements à bas risque. Ce niveau comprend les câbles tressés que la ligne Viro propose dans différents modèles : « Elba », « Giglio » et « Hawaii », visibles dans les photos. Les câbles tressés sont des produits simples et, dans la plupart des cas, pratiques. Ils se caractérisent par un câble semi-rigide en acier, recouvert d’une couche en caoutchouc ou PVC.

Groupe 2, niveau Bon :

Capables de fournir une plus grande protection que les produits du groupe 1, les câbles de ce groupe sont adaptés, de par leurs matériaux et leur fabrication, au verrouillage de vélos stationnés dans des zones à risque moyen. Citons par exemple le câble tressé « Cayman », pratique et moderne. À diamètre égal, ce câble se différencie du câble Hawaii du groupe précédent par sa tresse intérieure en acier plus épaisse, qui permet au produit de fournir un niveau de sécurité supérieur. Ce ne sont pas seulement les apparences qui comptent.

Groupe 3, niveau Très bon :

Adaptés aux mobylettes et aux scooters, pour leur commodité et leur résistance, ces produits sont utiles là où le risque de vol peut être plus élevé, par exemple dans les villes de moyennes et grandes dimensions. Citons quelques exemples : les câbles tressés et blindés parmi lesquels le « Serpis » et le bloque-disque « New Stopper Moto » pratique et compact.

Avec le troisième groupe, nous suspendons momentanément notre classification. Dans le prochain article, nous la compléterons avec les deux derniers groupes, où vous pourrez découvrir les articles de sécurité « 2Ruote » les plus résistants. En attendant, ceux qui souhaitent approfondir le sujet peuvent le faire en lisant l’article « 5 caractéristiques que devrait avoir une chaîne pour protéger votre moto ou votre vélo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + 6 =