Sécurité perçue et sécurité réelle : parfois l’apparence est trompeuse, l’exemple des verrous à cylindre

 

Ils ont un pêne dormant long et massif. Pour les fermer et les ouvrir, ils peuvent nécessiter jusqu’à 6 tours. Quand on les utilise, ils font un bruit très semblable à celui des chambres-fortes des banques dans les films d’action. Pourtant, en dépit de tout cela, ils n’offrent pas une grande sécurité. Nous parlons en fait de certains types de serrures à appliquer, mieux connues sous le nom de « verrous à cylindre ». Analysons-les ensemble.

Résistance de la caisse

Le pêne dormant du verrou à cylindre est en général (mais pas toujours) plutôt résistant. Toutefois, dans les produits de mauvaise qualité, il est inséré dans une caisse qui est au contraire très faible du point de vue mécanique. Réalisée avec une tôle très mince, pliée et unie avec peu de points de soudure. Pour offrir une résistance accrue, la caisse et la gâche doivent en revanche être constituées par une coque moulée (avec procédé d’emboutissage) privée de fissures ou de jonctions. Ajoutons à cela qu’une tôle mince, hormis le fait d’affaiblir la serrure, a tendance à se percer quand on essaie de la souder. Elle ne permet donc pas de fixer le verrou à cylindre par soudage, solution qui est pourtant la plus sûre sur les portes de fer.
Pour cette raison, dans les verrous à cylindre Viro, la plaque arrière de fixation de la serrure et la gâche ont une plus grande épaisseur : 1,8 mm, alors que la plupart des produits disponibles dans le commerce ont des épaisseurs comprises entre 1 et 1,5 mm.

Les verrous à cylindre Viro sont fabriqués avec une tôle plus épaisse.

Les verrous à cylindre Viro sont fabriqués avec une tôle plus épaisse.

Le bouton intérieur

L’autre point faible du verrou à cylindre est le mécanisme intérieur de déblocage du pêne dormant, qui permet de l’ouvrir aisément de l’intérieur sans clés, en soulevant juste un petit bouton et en tirant le pêne dormant. Le problème est que ce bouton peut également être actionné de l’extérieur, en faisant juste un trou à la perceuse dans la porte (ou en exploitant une fissure existante) pour y introduire un petit crochet avec lequel saisir et tirer le bouton vers le haut pour débloquer le coulissement du pêne dormant.

Le bouton intérieur peut être également saisi de l'extérieur, en faisant un petit trou sur la porte.

Le bouton intérieur peut être également saisi de l’extérieur, en faisant un petit trou sur la porte.

Pour cette raison, si la porte est verrouillée de l’intérieur, et si l’on veut éviter (la nuit par exemple) qu’elle soit ouverte de l’extérieur avec la clé ou avec la technique ci-dessus, il est conseillé d’insérer une broche en acier dans une des fentes supérieures du pêne dormant afin d’en bloquer le coulissement. De cette façon, la porte ne peut être rouverte que de l’intérieur, après avoir enlevé la broche.

Exemple d'un verrou à cylindre bloqué de l'intérieur avec une broche insérée dans un des trous du pêne dormant.

Exemple d’un verrou à cylindre bloqué de l’intérieur avec une broche insérée dans un des trous du pêne dormant.

Version avec pêne demi-tour incorporé

Le verrou à cylindre le plus courant est équipé du seul pêne dormant. Mais il existe aussi des versions où le pêne dormant sert également de pêne demi-tour. Ainsi, on peut fermer la porte uniquement avec le pêne demi-tour, en la refermant simplement. Dans ces modèles, le premier demi-tour commande le pêne demi-tour, tandis que les 5 tours et demi suivants commandent le pêne dormant.

Verrou à cylindre avec la partie initiale du pêne dormant, commandée par le premier demi-tour, qui sert de pêne demi-tour.

Verrou à cylindre avec la partie initiale du pêne dormant, commandée par le premier demi-tour, qui sert de pêne demi-tour.

Le verrou à cylindre est donc une solution économique qui peut être adoptée quand une sécurité élevée n’est pas exigée. Dans tous les autres cas, il vaut mieux utiliser une bonne serrure à appliquer manuelle, qui, bien que plus petite et avec moins de tours, offre en réalité de plus grandes garanties de sécurité.
Regardez le catalogue des verrous à cylindre Viro
Regardez le catalogue des serrures à appliquer Viro

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − deux =