Pour éviter le vol d’un scooter, il vaut mieux utiliser la chaîne classique ou l’anse rigide ?

C’est une question que beaucoup de personnes se posent. L’anse rigide, aussi appelée cadenas en U, semble plus massive et plus résistante qu’une chaîne. Elle est donc plus sûre ? En réalité, un cadenas avec chaîne représente globalement une meilleure solution. Voyons pourquoi.Le principal avantage de l’anse rigide est la section importante de l’anse elle-même, qui la rend particulièrement résistante au cisaillage avec scies ou cisailles. De ce point de vue, elle peut effectivement être plus résistante qu’un cadenas avec chaine, à condition toutefois que l’anse soit réalisée avec des matériaux appropriés (acier trempé). Il est inutile de dire que la réalisation d’une anse de grandes dimensions avec des matériaux à haute résistance est plutôt coûteuse. C’est pourquoi mieux vaut se méfier des cadenas à trop bon marché, car, en dépit de leurs dimensions et poids, s’ils sont réalisés en fer simple, les scier est assez facile.

Une anse rigide réalisée en acier trempé est très résistante au cisaillage.

Une anse rigide réalisée en acier trempé est très résistante au cisaillage.

Du point de vue de la résistance, l’anse rigide a toutefois un point faible : la facilité avec laquelle l’anse peut être arrachée du corps, en utilisant par exemple un petit vérin hydraulique. Un vérin du type ci-dessous, vendu dans les supermarchés pour moins de 10 euros, est suffisant :

Si on réussit à enfiler un petit vérin hydraulique dans l'anse, on peut facilement l'arracher du corps.

Si on réussit à enfiler un petit vérin hydraulique dans l’anse, on peut facilement l’arracher du corps.

S’il y a suffisamment d’espace pour l’insérer à l’intérieur de l’anse, il est assez facile d’arracher l’anse du corps. C’est pourquoi, si on choisit d’utiliser l’anse rigide, il est conseillé d’en prendre une dont les dimensions suffisent juste à enserrer le pneu et la jante et de l’utiliser pour verrouiller la roue sans laisser d’espaces libres.

Les anses rigides doivent être utilisées de façon à ce qu'il n'y ait pas d'espace libre à l'intérieur de l'anse.

Les anses rigides doivent être utilisées de façon à ce qu’il n’y ait pas d’espace libre à l’intérieur de l’anse.

Et nous arrivons ici à la différence essentielle, en termes de sécurité, entre les deux solutions. La chaîne avec cadenas permet de fixer facilement le scooter (ou la moto, le vélo) à un point fixe (poteau, rampe, râtelier, etc.). Par contre, l’anse rigide ne le permet généralement pas, soit parce qu’elle n’est pas assez longue, soit parce que même si on réussit à l’ancrer à un point fixe on laisse trop d’espace libre à l’intérieur. L’anse rigide ne protège donc pas contre les vols réalisés en chargeant l’engin sur un fourgon, comme dans ce cas, où un scooter est volé en une vingtaine de secondes.

L'anse rigide ne permet pas de fixer l'engin à un point fixe. Elle ne protège donc pas contre les vols réalisés en chargeant le scooter sur un fourgon.

L’anse rigide ne permet pas de fixer l’engin à un point fixe. Elle ne protège donc pas contre les vols réalisés en chargeant le scooter sur un fourgon.

La chaîne avec cadenas en revanche, en ancrant le scooter à un point fixe, doit être forcée avant de pouvoir déplacer l’engin. Elle représente donc un moyen de dissuasion efficace contre ce type de vols.
Mais, également du point de vue de la résistance au cisaillage, qui comme nous l’avons vu peut être un point en faveur des anses rigides, une bonne chaîne, avec une section d’au moins 10 mm, à maillons carrés ou hexagonaux et réalisée en acier cémenté, trempé et revenu, associée à un bon cadenas blindé ou monobloc, est de fait plus résistante qu’une anse rigide réalisée avec des matériaux de mauvaise qualité, et au moins aussi résistante qu’une anse rigide réalisée avec de bons matériaux.
Pour l’anse rigide comme pour la chaîne, la résistance au cisaillage dépend aussi de la façon dont elles sont utilisées. Comme nous l’avons vu dans un billet dédié, il est toujours conseillé de ne pas les laisser toucher le sol.

Les anses rigides et les chaînes ne doivent jamais toucher le sol, car il est alors plus facile de les couper.

Les anses rigides et les chaînes ne doivent jamais toucher le sol, car il est alors plus facile de les couper.

Il est sinon beaucoup plus facile de les couper avec des cisailles, car on peut poser au sol un bras de la cisaille et charger tout le poids sur l’autre bras.

Une chaîne qui repose au sol peut être plus facilement attaquée avec une cisaille.

Une chaîne qui repose au sol peut être plus facilement attaquée avec une cisaille.

Comme cela arrive souvent dans le secteur de la sécurité, dans le cas des cadenas en U, donc, les dimensions ne sont qu’une partie de l’histoire, qui n’est peut-être même pas la plus importante. En revanche, la qualité des matériaux et des usinages ainsi qu’une utilisation correcte sont déterminants.
Regardez le catalogue des antivols pour deux-roues Viro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 7 = vingt un