Le cadenas monobloc en acier spécial

Le cadenas le plus évolué ? Le cadenas monobloc en acier spécial !

Il y a des cas particuliers où il peut être préférable de choisir quelque chose de différent, comme un cadenas marin ou un cadenas à anse longue. Il y a des cas où le niveau de sécurité recherché n’en justifie pas le coût. Mais, s’il n’y a pas d’exigences particulières et si on peut se le permettre, un cadenas monobloc en acier trempé, cémenté au carbone et traité contre la corrosion, est sans aucun doute le produit technologiquement le plus évolué dans le domaine des cadenas mécaniques.
Les cadenas monobloc en acier, comme les Viro Monolith, sont de fait une évolution des cadenas blindés. Dans ce cas, nous n’avons pas affaire à un blindage en acier qui protège un corps en laiton, mais à un corps entièrement réalisé en acier spécial à haute résistance.Tout le corps des cadenas Viro Monolith, par exemple, est réalisé en acier spécial cémenté et trempé pour en maximiser la résistance mécanique et est fini en surface avec un nickelage chimique particulier (Niploy process) qui le rend également résistant à la corrosion. Le cylindre intérieur, entièrement protégé par le corps, est quant à lui réalisé en laiton, pour offrir une fiabilité maximale, étant donné que ses composants (barillet et goupilles) doivent continuer à fonctionner dans le temps en réduisant au minimum les frottements sur les clés, même celles en laiton nickelé.
À égalité de dimensions extérieures, le corps d’un cadenas monobloc est plus grand que celui d’un cadenas blindé qui doit entrer dans le blindage. C’est pourquoi le corps monobloc, hormis le fait de garantir une meilleure résistance mécanique, permet également de loger des composants intérieurs de plus grandes dimensions. De l’axe de verrouillage, qui peut avoir un plus grand diamètre, et être donc plus résistant au sciage, jusqu’à la platine anti-perçage qui peut être rotative.

Le cadenas Viro Monolith a un axe de verrouillage de 13 mm de diamètre.

Le cadenas Viro Monolith a un axe de verrouillage de 13 mm de diamètre.

À la différence d’une platine fixe, une platine rotative fournit une résistance active à la perforation car elle se met à tourner avec la mèche de la perceuse, l’empêchant ainsi de pénétrer, comme on peut le voir dans ce test.

Une platine rotative tourne avec la mèche de la perceuse, l'empêchant ainsi d'avancer.

Une platine rotative tourne avec la mèche de la perceuse, l’empêchant ainsi d’avancer.

Le corps de certains cadenas monobloc, comme le Viro Monolith, permet également de pouvoir remplacer le cylindre en cas de besoin. Une opération utile quand on veut changer la clé ou si le cylindre ne fonctionne plus correctement, par exemple suite à une tentative d’effraction ou parce qu’il commence à être usé après plusieurs années d’utilisation.
Compte tenu de la valeur d’un corps monobloc en acier, les composants intérieurs doivent eux aussi être de première qualité. Les ressorts, les goupilles, les contre-goupilles et le pêne demi-tour du Viro Monolith sont, par exemple, réalisés en acier inoxydable, au lieu de l’acier simple, du laiton ou du bronze habituellement utilisés, et sont donc résistants à l’humidité, ce qui, allié au traitement anticorrosion du corps, rend le Viro Monolith particulièrement résistant aux agents atmosphériques et donc également adapté à une utilisation en extérieur.
Un cadenas monobloc en acier est, en résumé, un petit bijou de mécanique de précision, où chaque composant est conçu et réalisé sans aucun compromis sur la qualité des matériaux et des usinages. C’est décidément le bon choix pour ceux qui veulent la meilleure sécurité qu’un cadenas puisse offrir.
Regardez la gamme des cadenas monobloc Viro : Monolith et Euromonolith
Pour chaînes : Totem, Thor et Eurothor.
Regardez comment le cadenas Viro Monolith est fabriqué et testé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six × = 24