Sécurité en pilules : moins on en connaît l’existence et plus un système de sécurité est sûr

Première règle : informer le plus petit nombre possible de personnes de la présence d’un système de sécurité chez soi.

Nous avons déjà beaucoup parlé de l’importance qu’il y a à protéger notre habitation et nos biens en combinant des systèmes de sécurité mécaniques et électroniques.
Compte tenu des fonctions différentes de ces systèmes, il est bon de faire en sorte que ceux-ci se combinent pour élever le niveau de défense de nos propriétés.
Aujourd’hui, parlons de trois produits qui empêchent les voleurs de savoir immédiatement, de l’extérieur, quels sont les systèmes de sécurité qu’ils devront déjouer.

La barre de sûreté

S’équiper d’une porte blindée, réalisée avec des matériaux résistants et de qualité, est sans aucun doute une valeur ajoutée pour la sécurité de notre habitation. De même, installer une barre de sûreté Universelle (ou plusieurs) peut être une excellente solution, ou une intégration essentielle à une porte existante, afin que l’accès ainsi protégé résiste mieux aux tentatives d’effraction menées, dans la plupart des cas, avec des marteaux, des leviers ou autres outils.
La protection offerte est particulièrement efficace contre les tentatives de dégondage et de défoncement.
En outre, si elle est appliquée sur des portes principales, la barre de sûreté ajoute une serrure, à cylindre européen, en plus de celle déjà présente sur la porte, ce qui rend l’ouverture avec adresse plus compliquée, étant donné que le voleur est confronté à des serrures avec des fonctionnements différents, installées sur le même accès.

La rosace de sûreté

Pour compliquer la vie aux individus malintentionnés, une autre solution consiste à installer une rosace de sûreté en tant que bouclier de protection sur le côté extérieur d’un cylindre à profil européen, afin d’en masquer la marque et le modèle.
En effet, hormis le fait de protéger des attaques menées à la perceuse et autres outils d’effraction, la rosace de sûreté empêche le voleur éventuel, qui inspecterait les lieux avant de commettre le vol, de déterminer le modèle exact du cylindre qui se trouve derrière la rosace.
Ceci contribue à prévenir l’ouverture avec adresse, aussi bien celle menée avec crochet et tendeur (picking), que celle menée avec une clé à frapper ou bump-key, que le voleur doit nécessairement mettre en œuvre pour le modèle spécifique de cylindre à ouvrir.
Dans ce contexte, il peut aussi être utile de choisir une rosace d’une marque différente par rapport à celle de la serrure et du cylindre.

L’antivol Viro Mac

Le Viro M.A.C. est un dispositif électronique qui possède un double système de contrôle : il détecte aussi bien les tentatives d’effraction qui activent le capteur anti-intrusion, que les ouvertures sans forçage qui séparent les contacts magnétiques. Par ailleurs, il n’active aucune sirène qui pourrait éveiller les soupçons d’un individu malintentionné à l’œuvre, mais avertit silencieusement le propriétaire par un texto en temps réel.
Les dimensions réduites de ce produit le rendent idéal pour tous les types d’utilisation. Mais, étant donné qu’il n’est pas visible de l’extérieur, il peut surtout servir de « gardien invisible ».

Conclusions

Lors de la conception d’un système de sécurité, il est bon de veiller à ce que les différents composants soient équilibrés et à ce qu’il n’y ait pas certains éléments d’excellence et d’autres de mauvaise qualité (qui sont toujours à éviter), surtout en ce qui concerne la porte d’entrée.
Mais il est encore plus important, comme nous l’avons vu, de garder confidentielles les informations sur les systèmes de sécurité installés, afin que même les voleurs professionnels les mieux équipés soient contrecarrés par le manque d’informations sur ce qu’ils trouveront.

Voir le catalogue des barres de sûreté Viro

Voir les rosaces de sûreté Viro

Voir les caractéristiques du Viro M.A.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − = cinq