Quand la serrure se bloque et la clé n’entre pas ou ne tourne plus (Partie 2)

Si la serrure s’est bloquée et que la clé reste coincée ou s’est cassée à l’intérieur, lisez l’article précédent qui pourrait vous intéresser. Par contre, si le problème est autre et correspond à l’un de ceux que nous mentionnons ci-après, cet article est celui qu’il vous faut. Comme promis, nous proposons aujourd’hui des solutions pour les trois cas non traités la dernière fois :

  • Une clé est restée insérée à l’intérieur
  • Le cylindre est endommagé
  • Le cylindre est rouillé

Si vous avez laissé une clé insérée à l’intérieur

Dans ce cas, malheureusement, sauf si une personne à l’intérieur peut retirer la clé insérée, vous devrez vous adresser à un serrurier professionnel. À la fin de l’intervention du spécialiste, il est probable que la serrure doive être changée et rachetée, dans la mesure où elle ne peut plus remplir sa tâche de sécurité. Pour éviter que de tels désagréments se répètent, nous suggérons l’achat de cylindres avec fonction d’urgence (comme les cylindres Viro de la série 700) ou débrayables (comme les Viro Palladium) qui permettent l’ouverture de l’extérieur, même si une clé est insérée à l’intérieur. Pour ceux qui s’intéressent à ce produit, nous en avons parlé dans « J’ai fermé la porte avec la clé insérée à l’intérieur. Et, maintenant, comment je fais pour rentrer ? ».

Si le cylindre est endommagé

Le cylindre peut avoir été forcé lors d’une tentative d’effraction ou peut simplement être ancien et, avec le temps et l’usure, peut avoir subi des altérations au niveau de sa structure qui n’en permettent plus l’ouverture. Cela peut également se produire si vous avez inséré une mauvaise clé dans le cylindre, convaincu que c’était la bonne. Dans ces cas, malheureusement, les conseils sont rares, si ce n’est le classique « Demandez de l’aide à un spécialiste », car il est probable qu’il faille percer ou casser le cylindre pour ouvrir la porte.

Si le cylindre présente de la poussière et de la rouille à l’intérieur

Si la clé reste coincée, ne tourne plus, ou si vous ne pouvez même pas l’introduire, notez bien que l’huile n’est pas une solution : les lubrifiants à base d’huile, en effet, même s’ils pourraient initialement résoudre le problème, ont tendance à retenir la saleté déjà présente à l’intérieur du mécanisme du cylindre et à en rajouter par la suite. Dans ces cas, la meilleure option est représentée par les lubrifiants à base de poudre de graphite. Le but est de pouvoir la distribuer un peu partout, sur la clé et à l’intérieur du cylindre. Ou bien, il existe des solutions spécifiques qui ont été spécialement conçues pour le « détartrage » et l’élimination de la saleté. Il s’agit de lubrifiants en spray à base synthétique, dotés de propriétés anti-usure et antifriction. La plupart du temps, ces sprays, munis de becs, permettent de répandre uniformément le produit sur la surface.

Arrivés à la fin de cet article, nous espérons, si vous aviez le malheur de vous trouver dans l’une des situations décrites ci-dessus, que vous saurez trouver une solution pour débloquer votre serrure et que vous pourrez l’utiliser à nouveau comme auparavant. Sinon, le temps est peut-être venu de faire appel à un spécialiste, ou bien, si vous connaissez d’autres solutions valables, n’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − = 2