Les coffres-forts électroniques sont fiables, à condition que…

On utilise des produits électroniques tous les jours, et même un peu plus chaque jour. Et pourtant, dans certains cas, leur fiabilité fait l’objet de vieux préjugés, presque comme si on parlait d’une vieille radio à soupapes qui nécessitait parfois quelques coups bien ajustés pour se remettre à fonctionner. Dans le domaine des coffres-forts, par exemple, il y a toujours quelqu’un qui est prêt à jurer que « les coffres-forts mécaniques sont les plus fiables ». En réalité, on peut aujourd’hui fabriquer des coffres-forts électroniques aussi fiables que les coffres-forts mécaniques, mais plus pratiques et plus sûrs. Il est vrai, cependant, que tout le monde n’est pas capable de le faire.

L’électronique est une technologie nouvelle. Pas tant que cela néanmoins. Née au début du XXe siècle, elle a désormais plus d’un siècle de vie. C’est à l’électronique que nous confions notre sécurité lorsque nous voyageons en voiture, pour ne pas parler des avions. Le diagnostic médical avancé utilise des instruments électroniques. Nous sommes nombreux à avoir dans la poche des smartphones sophistiqués qui fonctionnent encore parfaitement même après plusieurs chutes et, si quelque chose se casse, il s’agit habituellement d’une partie mécanique, comme la coque ou le verre. En bref, la fiabilité atteinte par l’électronique n’a pas besoin de preuves. Pourtant, s’agissant d’une technologie plus complexe et moins compréhensible que la mécanique, quelques doutes subsistent encore. Sur les coffres-forts également.
En réalité, l’électronique des coffres-forts, quand elle est conçue et réalisée dans les règles de l’art, atteint des standards de fiabilité excellents. Et une défaillance électronique est un événement si rare qu’il passe au second plan par rapport aux avantages offerts par cette technologie.
Élimination possible de la clé et du problème de sa gestion, ouvertures de plusieurs utilisateurs avec des combinaisons différentes ou avec des lecteurs biométriques, enregistrement possible des opérations effectuées, ouvertures temporisées… pour ne citer que quelques-unes des fonctions qu’un coffre-fort électronique peut permettre et qu’un coffre-fort mécanique ne peut permettre.

Un coffre-fort électronique offre plus de fonctions en termes de sécurité et de commodité qu'un coffre-fort mécanique.

Un coffre-fort électronique offre plus de fonctions en termes de sécurité et de commodité qu’un coffre-fort mécanique.

Toutefois, pour être fiable, l’électronique d’un coffre-fort doit être conçue et réalisée spécifiquement pour la tâche qu’elle doit accomplir, car elle doit satisfaire à plusieurs exigences spécifiques telles que :

Elle doit consommer peu, pour ne pas exiger des changements de piles trop fréquents ; la consommation doit être régulière, sans sautes, pour éviter que les piles se déchargent soudainement sans laisser suffisamment de temps pour les remplacer.

Elle doit résister aux éventuelles décharges électriques qu’un voleur pourrait appliquer au coffre-fort pour tenter de la mettre hors d’usage.

Elle doit être protégée contre l’inversion accidentelle de la polarité des piles, afin de ne pas être endommagée en cas de positionnement erroné des piles.

Elle doit résister à l’humidité, souvent élevée dans les installations murales, même pendant plusieurs années.

Souvent, en revanche, les coffres-forts électroniques bon marché utilisent des cartes électroniques commerciales réadaptées, qui ne sont pas en mesure de satisfaire pleinement à toutes ces exigences. On peut en effet réaliser un coffre-fort électronique apparemment en état de fonctionnement en chargeant un logiciel spécifique sur une carte électronique générique (par exemple, pour appareils électroménagers ou pour jouets) qui, étant produite en grande quantité à l’échelle mondiale, est elle aussi très économique. Ces cartes, toutefois, ne possèdent pas les caractéristiques nécessaires pour rendre fiable un coffre-fort. Par exemple, elles ne sont pas conçues pour résister à l’humidité et aux écarts de température qu’un coffre-fort doit endurer quand il est installé dans un mur d’enceinte. Résultat : on a un coffre-fort électronique qui n’est pas fiable et qui n’est pas en mesure de garantir un fonctionnement durable.

Pour être fiable, un coffre-fort doit utiliser une électronique spécialement conçue et réalisée, et ne pas réutiliser de cartes électroniques génériques comme celles des appareils électroménagers et des jouets.

Pour être fiable, un coffre-fort doit utiliser une électronique spécialement conçue et réalisée, et ne pas réutiliser de cartes électroniques génériques comme celles des appareils électroménagers et des jouets.

Dans d’autres cas, des coffres-forts dérivés des modèles pour hôtels sont proposés pour un usage domestique, bien qu’ils soient conçus et fabriqués en ayant d’autres priorités que la sécurité. De fait, les coffres-forts pour hôtels doivent résister à l’usage quotidien de personnes différentes et, vu qu’ils sont achetés par lots de dizaines ou de centaines d’unités, ils doivent avoir un coût contenu. Du reste, ils servent à dissuader un vol de biens occasionnel plutôt qu’à prévenir une effraction. Ils sont donc beaucoup moins sûrs que ceux qui sont conçus et réalisés pour un usage domestique, sans parler de ceux qui sont destinés à un public de professionnels.

Les coffres-forts pour hôtels sont plus économiques mais moins sûrs que ceux à usage domestique ou professionnel.

Les coffres-forts pour hôtels sont plus économiques mais moins sûrs que ceux à usage domestique ou professionnel.

On peut donc acheter en toute confiance un coffre-fort électronique à condition de choisir un fabricant spécialisé dans ce domaine. Viro, par exemple, fabrique des coffres-forts électroniques depuis 30 ans, depuis le lancement du Ram7 en 1985, premier coffre-fort électronique de production européenne.

Le Ram7 de Viro a été le premier coffre-fort électronique produit en Europe. Au cours des 30 dernières années, Viro a continué à se spécialiser plus encore dans la fabrication des coffres-forts électroniques.

Le Ram7 de Viro a été le premier coffre-fort électronique produit en Europe. Au cours des 30 dernières années, Viro a continué à se spécialiser plus encore dans la fabrication des coffres-forts électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre − = 3