Les cadenas blindés: ménager la chèvre et le chou

On nous a toujours dit que certains compromis étaient impossibles. Ou on ménage la chèvre, ou on ménage le chou. Il n’y a apparemment pas moyen d’avoir les deux. Et pourtant il est parfois possible de parvenir à des compromis qui arrivent à unir avec succès des exigences opposées. C’est le cas des cadenas blindés.Le corps des cadenas est généralement réalisé en laiton, un métal qui se prête bien à être usiné pour réaliser tous les composants intérieurs et qui offre une bonne résistance aux attaques. Cependant, ce n’est pas le matériau le plus inattaquable qui soit.

Le corps des cadenas traditionnels, réalisé en laiton, n'offre pas une résistance maximale aux attaques.

Le corps des cadenas traditionnels, réalisé en laiton, n’offre pas une résistance maximale aux attaques.

Pour cette raison, les cadenas de très haute sécurité sont fabriqués avec un corps entièrement en acier, comme le cadenas Viro Monolith. L’acier est beaucoup plus résistant au sciage, au perçage ou à la rupture. Il est donc beaucoup plus sûr, mais aussi beaucoup plus difficile à usiner. C’est pourquoi les cadenas monobloc sont plus sûrs, mais aussi plus chers.

Les cadenas monobloc, comme les cadenas Viro Monolith, sont les plus sûrs mais aussi les plus chers.

Les cadenas monobloc, comme les cadenas Viro Monolith, sont les plus sûrs mais aussi les plus chers.

Comment peut-on exploiter l’usinabilité du laiton et en même temps la résistance de l’acier ? La solution est simple : on réalise le corps du cadenas en laiton, puis on le revêt d’une protection à haute résistance en acier trempé. C’est ainsi que naissent les cadenas blindés.

Détails d'un cadenas blindé Viro Panzer, où l'on voit comment le blindage en acier enveloppe le corps en laiton.

Détails d’un cadenas blindé Viro Panzer, où l’on voit comment le blindage en acier enveloppe le corps en laiton.

Les cadenas blindés, comme les Viro Panzer, permettent donc d’atteindre des objectifs apparemment contradictoires : haute sécurité d’un côté, et coût et poids contenus de l’autre. Dans les cadenas Panzer, les dimensions du corps et la précision des usinages ont également permis à Viro d’utiliser un barillet à 7 goupilles (broches) alors que la grande majorité des cadenas blindés disponibles sur le marché en ont 5 au maximum.
Par ailleurs, la présence du blindage se prête particulièrement bien à l’insertion d’une platine anti-perçage pour protéger la serrure, comme dans les cadenas Panzer ou Supermorso, ce qui augmente encore la résistance aux attaques éventuelles.

Le blindage permet d'insérer une platine anti-perçage pour protéger la serrure.

Le blindage permet d’insérer une platine anti-perçage pour protéger la serrure.

On peut blinder des cadenas de tous types : pour rideaux de magasins (Panzer), pour chaînes (Supermorso) ou pour groupes de fixation pour rideaux (Condor).

Le Supermorso est un cadenas blindé pour chaîne avec platine anti-perçage.

Le Supermorso est un cadenas blindé pour chaîne avec platine anti-perçage.

Dans la vie, il y a les compromis nécessaires, les compromis odieux et les compromis intelligents. Les cadenas blindés représentent un compromis intelligent entre sécurité et commodité.
Regardez comment sont construits les cadenas blindés Viro Panzer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept × 4 =