Le cadenas cylindrique Viro: 5 fois plus sûr

Le cadenas cylindrique est une véritable marque de fabrique pour Viro, qui l’a conçu et le produit depuis 1942. Le cadenas cylindrique Viro a des caractéristiques uniques, qui le rendent bien plus sûr que les cadenas courants à anse, tout en restant à peu près dans la même gamme de prix. Voyons-en 5.

1. Clé extractible uniquement avec le cadenas fermé

Contrairement aux cadenas courants, la clé du cadenas cylindrique Viro est extractible seulement si le cadenas est fermé. Ceci permet d’éviter deux erreurs que l’on peut faire en utilisant un cadenas et qui peuvent entraîner des conséquences désagréables voire risquées, à savoir :

  • laisser le cadenas ouvert en pensant l’avoir fermé ; avec le cadenas cylindrique Viro, cela est impossible car si on a les clés en main ceci signifie que le cadenas a été fermé.
  • fermer le cadenas en oubliant accidentellement les clés à l’intérieur du local ou du boîtier que l’on ferme, ce qui signifie que pour récupérer les clés, on doit en avoir une copie ou forcer le cadenas. Cette possibilité aussi est exclue avec le cadenas cylindrique Viro, car il est impossible de le fermer sans avoir les clés.

2. Composants résistants de plus grandes dimensions

Le cadenas cylindrique Viro est plus résistant aux attaques par force brute que les cadenas courants car le corps cylindrique a une épaisseur supérieure par rapport aux cadenas rectangulaires classiques. Ceci permet d’insérer, à égalité de largeur du corps, des composants intérieurs et des anses de plus grandes dimensions. L’anse, notamment, est l’un des facteurs critiques pour la sécurité d’un cadenas, car c’est le composant le plus exposé aux attaques. Dans les cadenas cylindriques Viro, l’anse peut avoir un diamètre jusqu’à 14 mm, tandis que celui-ci ne dépasse généralement pas 12 mm dans les cadenas rectangulaires classiques. Deux millimètres de diamètre en plus correspondent à une section plus grande de 36 %, beaucoup plus difficile à rompre ou à scier.

Les formes arrondies ont en outre l’avantage de rendre difficile l’opération de blocage du corps avec un étau et donc d’entraver l’utilisation d’outils de sciage ou d’effraction.

3. Deux pênes demi-tour en acier sur des axes différents

Le pêne est l’élément, situé à l’intérieur du corps, qui maintient l’anse fermée. Il s’agit d’un composant essentiel pour la sécurité d’un cadenas car, parmi les méthodes d’effraction les plus répandues, il y a celle qui consiste à arracher l’anse du corps. Les cadenas médiocres se limitent à un seul pêne demi-tour, tandis que les meilleurs en ont deux. Cependant, même dans les meilleurs cadenas rectangulaires, les deux pênes demi-tour sont placés sur le même axe à l’intérieur du corps, car les dimensions du corps ne permettent pas d’autres positionnements.

On peut facilement déduire la position des pênes demi-tour d’un cadenas rectangulaire en observant les fraisages, présents sur l’anse, dans lesquels s’insèrent les pênes quand le cadenas est fermé.

Les fraisages sur l'anse correspondent à la position des pênes demi-tour ; dans un cadenas rectangulaire, ils se trouvent sur le même axe, à l'intérieur de l'anse.

Les fraisages sur l’anse correspondent à la position des pênes demi-tour ; dans un cadenas rectangulaire, ils se trouvent sur le même axe, à l’intérieur de l’anse.

Parmi les nombreux avantages offerts par le corps cylindrique, il y a aussi la possibilité de positionner les 2 pênes demi-tour sur des axes différents, sur les 2 côtés extérieurs de l’anse. Ceci permet d’augmenter la distance qui les sépare et donc leur capacité à résister à l’effet de levier.

Les 2 pênes demi-tour en acier positionnés sur des axes différents.

Les 2 pênes demi-tour en acier positionnés sur des axes différents.

De plus, les deux pênes demi-tour du cadenas cylindrique Viro sont réalisés en acier cémenté, trempé et nickelé, un matériau beaucoup plus résistant que le laiton couramment utilisé.

4. Goupille de sécurité

Le cadenas cylindrique Viro est aussi particulièrement résistant aux tentatives d’ouverture avec adresse selon la technique du crochetage car il possède une goupille de sécurité supplémentaire, située sur le côté opposé par rapport aux goupilles standard. La goupille de sécurité n’est pas actionnée par les dents mais par le dos de la clé. Ce qui rend beaucoup plus difficile toute tentative d’ouvrir la serrure à l’aide d’un crochet car, hormis le fait de devoir aligner les goupilles standard dans la bonne position, on doit aussi réussir à soulever la goupille supplémentaire, positionnée du côté opposé.

La goupille de sécurité, positionnée sur le côté opposé par rapport aux goupilles standard, offre une protection supplémentaire contre l'ouverture avec adresse.

La goupille de sécurité, positionnée sur le côté opposé par rapport aux goupilles standard, offre une protection supplémentaire contre l’ouverture avec adresse.

5. Précision des usinages

Comme tous les cadenas Viro, le cadenas cylindrique est lui aussi équipé d’un barillet protégé à l’arrière par une platine de sécurité qui empêche d’atteindre les pênes demi-tour et de les manipuler avec des outils d’effraction. La qualité des matériaux et la précision des usinages permettent en outre de réduire au minimum les jeux entre les différents composants. Les cadenas qui ont des jeux importants entre les différentes parties sont plus vulnérables aux attaques par force brute et aux ouvertures avec adresse. Une anse qui n’est pas bien fixée s’arrache en effet plus facilement, tandis qu’une serrure usinée avec des tolérances excessives simplifie l’ouverture avec crochet par alignement manuel des goupilles (crochetage).

Grâce à ces caractéristiques, le cadenas cylindrique Viro est nettement plus fiable et plus sûr que les cadenas rectangulaires courants, tout en restant très compétitif par rapport à des cadenas plus complexes comme les cadenas blindés ou monobloc en acier. Ceci explique pourquoi il s’agit d’un produit qui s’est imposé depuis plus de 70 ans. Comme tous les produits de succès, le cadenas cylindrique Viro a lui aussi été imité de bien des façons. On trouve en effet des cadenas ayant apparemment la même forme, mais dont le mécanisme est très différent et nettement moins sûr. Distinguer l’original est toutefois simple : il suffit de vérifier la présence de l’hologramme Viro sur le corps.

L'hologramme qui permet de reconnaître le cadenas cylindrique Viro original.

L’hologramme qui permet de reconnaître le cadenas cylindrique Viro original.

Regardez les caractéristiques techniques de le cadenas cylindrique Viro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− deux = 1