Des coffres-forts de sécurité ou des boîtes métalliques ? Voici les points faibles !

Comme promis, nous examinons dans cette publication les principales faiblesses des boîtes en métal, souvent appelés à tort coffres-forts, et certains des moyens utilisés par les voleurs pour les ouvrir. 

N’oublions pas que ces boîtes ne bénéficient d’aucune certification et que, contrairement aux coffres-forts professionnels et à la plupart des coffres de sécurité, elles sont pour la plupart importées d’Asie et généralement très bon marché. 

Dans la dernière publication, nous avions vu les différences entre les coffres-forts professionnels, les coffres de sécurité pour la maison et les boîtes métalliques. Si vous avez manqué notre publication, ou si vous avec des doutes à ce sujet, veuillez jeter un coup d’œil ici

Les principales faiblesses des boîtes métalliques sont les suivantes :
1. Poids et volume réduits. 
2. Mauvaise qualité des matériaux utilisés.
3. Approximation des composants internes.
4. Absence de tests contre les principaux outils de cambriolage.
5. Bouton interne pour changer la combinaison (même lorsque la porte est fermée !)

Ces caractéristiques permettent aux cambrioleurs et aux voleurs de les ouvrir facilement, comme le démontrent plusieurs vidéos sur le web. À titre d’exemple, nous partageons les deux vidéos suivantes :

La vidéo montre comment un seul coup suffit à déplacer l’électroaimant placé à l’intérieur de la porte qui, une fois rétracté, permet l’ouverture de la boîte. En clair, si elle est fixée au moyen de chevilles de fixation, on ne pourra pas la soulever, mais avec un coup de marteau, bien que la boîte ne bouge pas, parce qu’elle est fixée au meuble, les composants internes (à ressort) bougeront, y compris l’électroaimant.

L’électroaimant est un pivot qui s’extrait ou se rétracte selon qu’il reçoit ou non une impulsion électrique. Si l’impulsion est de type mécanique (comme celle résultant d’un coup de marteau) et si l’électroaimant ne dispose pas d’une protection appropriée, le pivot se rétracte et la boîte peut être facilement ouverte.

Dans cette vidéo (jusqu’à la minute 2:45), nous voyons plutôt comment la combinaison peut être changée au moyen du bouton interne, très souvent présent dans ce type de boîtes, indépendamment de la position de la porte.

Si le voleur parvient à faire passer un câble par un petit trou (par exemple un trou, non utilisé, parmi les trous standard de fixation, ou un trou sur la boîte fait avec une perceuse à piles normale) et à appuyer sur le bouton interne, il pourra changer la combinaison. Au contraire, dans le cas des coffres-forts de sécurité, seul le propriétaire peut changer le code, car pour effectuer l’opération de changement de code, la porte du coffre doit nécessairement être ouverte (les coffres-forts électroniques les plus avancés sont en effet équipés de capteurs qui détectent la position fermée ou ouverte du mécanisme de la porte).

En conclusion, bien que dans certains (rares) cas, une boîte métallique puisse être considérée comme suffisante, il est bon de connaître les différences entre les 3 macro-catégories de coffres-forts et de pouvoir choisir parmi les nombreuses options du marché en fonction de vos besoins spécifiques.

Vous trouverez ci-dessous ici, la gamme de coffres-forts de sécurité Viro à usage domestique, privé et hôtelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + = sept