Le coffre-fort électronique ne répond pas, comment puis-je l’ouvrir ? (Partie 1)

Nombreux sont les avantages offerts par l’utilisation d’un coffre-fort électronique, qui vous permet de mettre en lieu sûr divers objets de valeur, des bijoux de famille aux appareils portables. Il arrive parfois que ces systèmes de sécurité si utiles présentent des problèmes qui vous empêchent d’ouvrir et de fermer le coffre-fort comme d’habitude.

Il peut s’agir d’un défaut d’usine, d’un dysfonctionnement qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Ou, bien plus souvent, il se peut que les piles soient déchargées et, par malchance, dans les versions qui la prévoient, la clé de secours a également été perdue.

Nous allons chercher ci-après à répondre aux deux problèmes les plus courants qui nous sont soumis :

1. LES PILES SONT DÉCHARGÉES

Bien que tous les modèles de coffres-forts électroniques de qualité prévoient des signaux visuels et sonores qui signalent à temps le déchargement progressif des batteries (contrairement à de nombreux modèles bon marché d’importation où les signaux sont émis alors que les batteries sont pratiquement déchargées), il peut arriver d’oublier ou de ne pas avoir l’occasion de les remplacer avant que le coffre-fort ne puisse plus être ouvert avec le code.

Le compartiment à piles peut se trouver à l’extérieur (option non recommandée pour des raisons de sécurité) ou, plus souvent, à l’intérieur de la porte.

Dans les versions prédisposées pour l’alimentation externe, l’ouverture de secours s’effectue généralement avec une pile de 9 volts (ou avec un bloc-batterie pouvant être connecté au clavier via une fiche) qui, appuyée sur les contacts du clavier, transmet au coffre-fort une charge suffisante pour pouvoir entrer le code, ouvrir le coffre-fort et remplacer les piles internes.

Ouverture de secours avec une pile de 9 volts
Ouverture de secours avec une pile de 9 volts

En revanche, s’il n’y a pas de contacts externes sur le clavier, il faudra utiliser la clé de secours (fournie avec le coffre-fort) pour ouvrir la porte et remplacer les piles. Une fois les nouvelles piles mises en place, il sera à nouveau possible d’entrer le code de sécurité pour l’ouvrir. En cas d’absence de réponse électronique, il est conseillé de contacter le service d’assistance du fabricant pour résoudre le dysfonctionnement éventuel.

Ouverture avec clé de secours
Ouverture avec clé de secours

2. LES PILES SONT DÉCHARGÉES, IL N’Y A PAS DE CONTACTS EXTERNES ET LA CLÉ DE SECOURS A ÉTÉ PERDUE

C’est un cas malheureusement fréquent : si la clé de secours est perdue, si les piles sont déchargées et si le clavier ne donne aucun signal de vie, l’ouverture du coffre-fort ou le remplacement des piles est alors problématique.

Dans ce cas, il est possible de vérifier si la notice d’installation fournie avec le coffre-fort (ou la carte de propriété fournie avec les clés de secours) contient un code pour la duplication de la clé, à communiquer à la maison-mère.

De nombreux coffres-forts électroniques Viro, par exemple, sont équipés d’une clé de secours avec profil à duplication contrôlée : ainsi, grâce au code imprimé, selon les différents modèles, soit sur la carte de propriété fournie sous enveloppe cachetée avec les clés de secours, soit sur la notice d’installation, il est possible, en contactant le revendeur auprès duquel le coffre-fort a été acheté et en fournissant ses données personnelles, de demander à l’entreprise une ou plusieurs copies de la clé perdue.

Carte de propriété fournie avec les clés de secours
Carte de propriété fournie avec les clés de secours

Malheureusement, les modèles disponibles sur le marché ne disposent pas tous de ce code et, par conséquent, cette solution n’est pas toujours possible. Si le modèle en votre possession fait partie de ceux qui ne possèdent pas ce code, la seule solution consiste à contacter un professionnel spécialisé en coffres-forts, à même de forcer et d’ouvrir le coffre-fort pour récupérer les biens qui y sont conservés (en principe, tous les fabricants de coffres-forts de qualité disposent d’un réseau d’assistance sur le territoire auquel il est possible de s’adresser). 

Si vous n’avez pas trouvé la solution à votre problème dans cet article, nous vous suggérons d’insérer un commentaire exposant votre cas ou d’attendre simplement la deuxième partie de l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + = 9