Comment utiliser les cadenas à anse longue

Les types et les tailles des cadenas sont si nombreux qu’il n’est pas toujours facile de comprendre quand il faut utiliser un modèle plutôt qu’un autre. Un type particulier de cadenas est celui à anse longue qui peut être très utile dans certains cas spécifiques mais qui, malheureusement, est souvent mal utilisé. Voyons pourquoi.

L’anse est le point le plus délicat

Dans un cadenas, l’anse est le point le plus critique du point de vue de la sécurité. Tout d’abord, c’est le composant du cadenas qui réalise physiquement la fermeture. Si on réussit à la casser ou à l’arracher, on neutralise le cadenas. Ensuite, puisqu’elle doit être insérée dans le corps, elle doit nécessairement être plus petite que le corps lui-même et est donc potentiellement plus faible. Elle constitue de ce fait le point d’attaque privilégié des voleurs. C’est pourquoi les anses sont généralement réalisées avec des matériaux plus résistants que les corps. Les anses des cadenas rectangulaires Viro sont, par exemple, réalisées en acier cémenté, trempé, cuivré, nickelé et chromé.

Elle doit être exposée le moins possible

Vu que l’anse est le point potentiellement le plus attaqué d’un cadenas, il faut donc choisir un cadenas qui, une fois appliqué, laisse l’anse exposée le moins possible. En d’autres termes, la longueur de l’anse doit être la minimum indispensable pour enserrer les points de fermeture, rien de plus. Les cadenas à anse longue servent donc uniquement dans les cas où la longueur de l’anse est vraiment nécessaire, par exemple pour fermer des points de fixation éloignés ou pour enserrer des objets de grande largeur. Il est sinon plus sûr d’utiliser des cadenas à anse standard.

Ou, mieux encore, d’utiliser si possible des cadenas à axe de verrouillage rotatif, comme les « cadenas pour rideaux », qui peuvent aussi être utilisés dans beaucoup d’autres occasions. Dans ces modèles, l’anse est remplacée par un axe de verrouillage qui a deux grands avantages :

  • il est beaucoup moins exposé qu’une anse.
  • dans les meilleurs modèles, comme les cadenas Viro, il est rotatif et donc plus difficile à couper.

lucchetti-arco-lungo-introLa photo montre en revanche un exemple classique de cadenas à anse longue utilisé de façon inappropriée. Dans ce cas, en effet, tout individu malintentionné pourrait facilement attaquer l’anse avec une cisaille ou, encore plus simplement, avec un simple levier.

Pour l’anse d’un cadenas, donc, un plus grand diamètre est un point fort car rend l’opération de cisaillage plus difficile, tandis qu’une longueur excessive par rapport à la distance entre les points de fermeture est un point faible à éviter.

Le choix d’un cadenas se fait donc toujours en fonction de la valeur du bien à protéger et du type de fixation le plus adéquat.

Regardez le catalogue des cadenas Viro

Regardez comment sont réalisés les cadenas Viro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + = 16