Comment reconnaître un cadenas de qualité ?

Il existe des cadenas de tous types, formes, dimensions et prix : comment différencier un bon produit d’un mauvais produit ?
Hormis la confiance que l’on porte au fabricant et au distributeur, on peut vérifier certaines caractéristiques importantes.

Les matériaux

Dans un cadenas, l’anse (ou l’axe de fermeture) est la partie la plus exposée qui fait le plus fréquemment l’objet d’attaques. Pour cette raison, elle doit être réalisée avec des matériaux offrant la plus grande résistance possible au sciage, à l’arrachement et aux coups.
Malheureusement, les matériaux très résistants à la traction sont généralement peu résistants au sciage, tandis que les matériaux très résistants au sciage ont tendance à être fragiles si soumis à des chocs. Le matériau de réalisation des anses et des axes de fermeture doit donc être opportunément traité afin d’obtenir la meilleure résistance possible aux différents types d’attaque pouvant survenir.
Le meilleur matériau pour ce type d’utilisations est l’acier opportunément trempé et cémenté. La trempe, qui consiste à chauffer le métal à haute température puis à le refroidir rapidement, donne la résistance mécanique, tandis que la cémentation de la surface, c’est-à-dire son enrichissement au carbone, améliore la résistance au sciage.
En principe, les fabricants qui utilisent des aciers trempés pour la réalisation des anses et axes de fermeture de cadenas les marquent de la mention « hardened ». Malheureusement, la seule présence de cette mention ne suffit pas pour garantir la bonne exécution de la trempe : elle requiert en effet des installations de haute technologie et une grande compétence d’utilisation pour obtenir les résultats souhaités. En revanche, de nombreux produits d’importation à bas prix sont fabriqués dans des contextes de production (généralement situés en Extrême-Orient) qui n’ont pas les installations ni les compétences pour maintenir l’uniformité des traitements thermiques, ce qui compromet la qualité du résultat.

La mention «hardened» sur l'anse indique qu'il s'agit d'acier trempé.

La mention «hardened» sur l’anse indique qu’il s’agit d’acier trempé.

Hormis la résistance aux tentatives d’effraction, la durabilité et donc la résistance à l’oxydation et à la corrosion, qui est fournie par les traitements chimiques de cuivrage, nickelage et chromage, est également importante.
Un bon cadenas dure dans le temps, même s’il est utilisé en extérieur, et ses parties en acier ne se corrodent pas en quelques mois mais, grâce à un bon nickelage et chromage, résistent plusieurs années.

La forme et les dimensions du corps

Les tentatives d’effraction par force brute, comme celles d’ouverture avec adresse, sont facilitées par les formes carrées du corps. Un corps carré offre en effet plus de prises aux outils d’effraction, peut être facilement bloqué ou immobilisé pour faciliter l’utilisation d’outils de sciage ou de perçage, et peut être saisi fermement pour le forcer avec des crochets. Pour cette raison, les meilleurs cadenas ont des formes autant que possible arrondies et des angles biseautés. L’absence d’arêtes a également l’avantage d’éviter aux utilisateurs de s’écorcher les mains.

Un cadenas aux formes carrées est plus facile à saisir et à manipuler.

Un cadenas aux formes carrées est plus facile à saisir et à manipuler.

Un cadenas aux formes rondes est plus difficile à saisir et à manipuler.

Un cadenas aux formes rondes est plus difficile à saisir et à manipuler.

2 pênes demi-tour

Un cadenas de qualité bloque l’anse (dans le cas de cadenas à anse) ou l’axe/pivot de fermeture (dans le cas de cadenas pour chaînes ou pour rideaux) en 2 points, afin de garantir une meilleure résistance à l’arrachement.
Un seul pêne demi-tour est particulièrement vulnérable car on peut le libérer directement, sans agir sur la serrure, en introduisant dans le barillet, surtout en l’absence de protection arrière, une tige de fer (la dent d’une fourchette suffit) et en déplaçant directement le ressort du pêne demi-tour.
La présence des 2 pênes demi-tour est facilement vérifiable car l’anse ou le pivot présente 2 rainures au lieu d’une.

L'anse présente 2 rainures pour les 2 pênes demi-tour.

L’anse présente 2 rainures pour les 2 pênes demi-tour.

Barillet avec protection arrière

Les cadenas de qualité ont également une protection qui ferme l’arrière du barillet (le rotor où on enfile la clé), afin d’empêcher l’accès direct au mécanisme d’ouverture au moyen d’une tige de fer.

Platine de protection.

Platine de protection.

Dans les cadenas de mauvaise qualité, cette protection est absente et en introduisant un levier mince (la dent d’une fourchette suffit) dans le barillet, on peut atteindre et libérer le pêne demi-tour sans même forcer la serrure.

Axe rotatif anti-sciage

Dans les cadenas fermés par un ou plusieurs axes de fermeture (au lieu d’une anse), comme les cadenas pour chaînes et pour rideaux, il est essentiel que les axes soient rotatifs afin de contrecarrer l’action des outils de sciage tels que scies et meuleuses. Si on essaie de les couper, les axes rotatifs se mettent à tourner avec la lame, l’empêchant ainsi de faire prise et de pénétrer dans le matériau.
L’axe de fermeture rotatif peut être rendu inefficace si on arrive à l’immobiliser avec une pince ou un étau pendant l’action de sciage. Pour cette raison, il est essentiel que l’axe ne soit pas exposé mais presque entièrement protégé par les points de fixation dans lesquels il s’insère. Le cadenas doit donc toujours être choisi en fonction de ses points de fixation, afin qu’il s’adapte avec le plus de précision possible. Dans les cadenas où la tête sort du corps, il est important que celle-ci ait un point de rupture programmée afin qu’elle se casse sous l’effort si on tente de scier l’axe de fermeture en l’immobilisant par la tête.

Poignée de l’axe de fermeture à rupture programmée

Dans les meilleurs cadenas pour rideaux et pour chaînes, la poignée de l’axe de fermeture est à rupture programmée. Ceci signifie que, si l’on cherche à arracher l’axe de fermeture en en saisissant la poignée avec des outils d’effraction, celle-ci cède en un point prédéterminé par le fabricant, laissant l’axe en position de fermeture.
Une autre solution pour éviter l’arrachement de l’axe de fermeture est de faire en sorte qu’il ne puisse pas être saisi : quand le cadenas est fermé, il est entièrement logé dans le corps. Dans ce cas, l’ouverture est commandée par un ressort qui, en tournant la clé, pousse l’axe de fermeture à l’extérieur. L’ouverture peut toutefois devenir problématique si les œillets où on enfile l’axe de fermeture ont tendance à le retenir en place. Dans un rideau, par exemple, il n’est pas rare que l’œillet fixé au sol et l’œillet fixé au rideau se désalignent, serrant ainsi l’axe de fermeture et empêchant le ressort d’ouverture de le pousser à l’extérieur.

Tête de l'axe de fermeture d'un cadenas pour rideaux avec point de rupture programmée.

Tête de l’axe de fermeture d’un cadenas pour rideaux avec point de rupture programmée.

Absence de jeux

Un cadenas bien fabriqué est une petite machine de précision, qui ne présente pas de jeux importants entre les pièces mobiles : entre l’anse et le corps, entre le corps et le barillet et surtout entre les goupilles et la clé. La présence de jeux importants est au contraire un indice d’usinages approximatifs qui rendent le cadenas vulnérable aux attaques par force brute et ouvertures avec adresse. Une anse qui n’est pas bien fixée s’arrache en effet plus facilement, tandis qu’une serrure usinée avec des tolérances excessives simplifie l’ouverture avec crochet par alignement manuel des goupilles (crochetage).

La serrure

Comme dans tous les systèmes de fermeture, dans les cadenas également, la serrure est l’un des éléments fondamentaux pour la sécurité et la fiabilité.

Le nombre des goupilles

Le nombre des goupilles et la forme des contre-goupilles sont importants pour contrer les ouvertures avec adresse. Pour ouvrir une serrure par crochetage, on doit en effet aligner avec un crochet (passe-partout) toutes les goupilles en position d’ouverture : plus le nombre des goupilles est élevé, plus cette opération est difficile. Pour aligner les goupilles dans la bonne position avec le crochet, il faut les tâter et les déplacer avec l’outil pour trouver la position d’ouverture. La forme des contre-goupilles peut être étudiée afin de rendre cette opération plus difficile. Grâce à des profils « en double T » ou « en champignon », les contre-goupilles ont tendance à se coincer dans leur logement sous l’action du crochet, ce qui en rend difficile le mouvement.

Le profil des clés

La forme de la partie de la clé qui est introduite dans la serrure constitue son profil. Plus le profil est élaboré, plus sa sécurité est élevée, car il est plus difficile d’introduire des outils d’effraction dans des profils complexes. Le profil le plus répandu, appelé « paracentrique » ou « universel », a la forme arrondie classique en « S », qui laisse des espaces assez grands pour l’introduction d’outils d’effraction.

Profil paracentrique ou universel.

Profil paracentrique ou universel.

En revanche, les profils plus complexes se caractérisent par plusieurs angles aigus ou droits combinés entre eux, qui rendent beaucoup plus difficile l’introduction de crochets et autres outils.
Bien entendu, la réalisation de profils complexes implique une plus grande précision dans les usinages et une réduction conséquente des jeux, par rapport au profil universel. Pour cette raison, les produits de qualité médiocre, comme nombre de ceux qui proviennent de l’Extrême-Orient, n’utilisent pas de profils sophistiqués.
De plus, plus la duplication de la clé est contrôlée, plus il est difficile d’en faire des copies abusives. Certains cadenas ont des clés à profil breveté ; d’autres ont des clés avec des profils dont la forme est déposée. Dans ces cas, les copies ne peuvent être faites qu’auprès des Centres agréés. Il en existe aussi des versions dont les copies ne peuvent être obtenues qu’en contactant le fabricant.
Ce type de cadenas est presque toujours accompagné d’une carte de propriété codée attestant la légitimité à effectuer la demande de copies.

Une carte codée pour la duplication contrôlée des clés.

Une carte codée pour la duplication contrôlée des clés.

Hormis cette carte de propriété, pour accroître encore la sécurité, il faut aussi présenter dans certains cas une pièce d’identité du demandeur.

Systèmes de clés

Quand on utilise en même temps plusieurs cadenas, par exemple pour fermer les divers rideaux d’un magasin, ou quand on voudrait simplement utiliser la même clé pour ouvrir des cadenas différents, ou des cadenas et des serrures, il est important de vérifier que le modèle choisi permet de réaliser un système à clé identique (KA) ou à clé maîtresse (MK).

Dans un système à clé maîtresse (MK), la clé maîtresse ouvre différentes serrures, qui peuvent chacune être ouvertes avec leur propre clé (KD).

Dans un système à clé maîtresse (MK), la clé maîtresse ouvre différentes serrures, qui peuvent chacune être ouvertes avec leur propre clé (KD).

Les cadenas de qualité sont réalisés de manière à permettre, sur demande, la création de systèmes hiérarchiques (différents niveaux de clés, chacune pouvant ouvrir un ou plusieurs groupes de cadenas différents) qui garantissent des droits d’accès selon le programme établi, tout en réduisant au minimum le nombre de clés à utiliser.

La platine anti-perçage

La serrure d’un cadenas peut être attaquée par perçage du barillet, pour faire sortir les broches et pouvoir ensuite le tourner. Pour cette raison, la serrure des meilleurs cadenas est protégée par une platine anti-perçage. La platine peut être fixe, afin d’offrir une protection grâce à sa résistance mécanique, ou rotative.

Platine fixe.

Platine fixe.

Platine rotative.

Platine rotative.

Dans ce cas, en plus de la résistance des matériaux, la protection découle du fait que si l’on tente de percer la serrure avec la mèche d’une perceuse, celle-ci fait prise sur la platine, qui se met elle aussi à tourner avec la mèche, l’empêchant ainsi d’avancer.
Regardez la vidéo des essais auxquels sont soumis les cadenas Viro
Regardez comment sont construits les cadenas Viro
Consultez le catalogue des cadenas Viro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − 4 =