airport-519020_960_720

« Voyager, oui ! » mais attention à sa valise !

Juin est arrivé, l’été est enfin proche… pour certains, c’est déjà le temps des vacances. Il y a ceux qui partent pour le week-end, ceux qui choisissent d’aller à la mer et ceux qui décident en revanche de combattre la chaleur en préférant la montagne, ou ceux qui vont à l’étranger, peut-être pour visiter une capitale. La valise est déjà fermée, mais est-elle suffisamment protégée ?

En voyage, les préoccupations concernant la valise, surtout si on prend l’avion, sont souvent dues au fait que chaque compagnie aérienne applique ses propres règles sur les bagages : dimensions, poids, objets non transportables, etc. On dépense ainsi tant d’énergie pour s’assurer un départ tranquille que l’on oublie souvent une tâche essentielle : s’assurer de la sécurité des bagages.
Il est difficile de perdre sa valise de vue lors de courts trajets, mais il y a des moments où, en train ou en avion, il faut s’en séparer. Voyons ensemble quelques conseils pour arriver à destination avec tous ses biens.

Après le vol, les bagages sont restitués sur un tapis transporteur, sans surveillance.
Pendant les voyages en train, on ne peut souvent pas garder un œil sur les valises ni sur le flux de personnes qui montent et descendent aux arrêts.

Si on voyage de nuit, une bonne idée est d'utiliser le sac à dos en guise d'oreiller et de garder sa valise près de soi.

Si on voyage de nuit, une bonne idée est d’utiliser le sac à dos en guise d’oreiller et de garder sa valise près de soi.

Si on voyage de nuit, une bonne idée est d'utiliser le sac à dos en guise d'oreiller et de garder sa valise près de soi.

Si on voyage de nuit, une bonne idée est d’utiliser le sac à dos en guise d’oreiller et de garder sa valise près de soi.

  1. Le premier conseil, même s’il peut sembler banal, est de se séparer de sa valise le moins longtemps possible. En train, il est bon d’éviter un emplacement « hors de vue ». Il faut plutôt utiliser l’espace spécialement destiné au dépôt des bagages situé au-dessus des sièges. Par contre, si on a des bagages volumineux qui ne peuvent être placés que dans les espaces prévus à cet effet au début de chaque voiture, et donc probablement hors de vue par rapport à la place où on est assis, une bonne solution peut consister à se servir de cadenas légers à câble extensible pour ancrer ses valises aux barres des plans d’appui.

    En revanche, si on voyage en avion, il est conseillé de rejoindre la zone de restitution des bagages immédiatement après l’atterrissage et de rester à côté du tapis transporteur. Une autre suggestion est de rendre sa valise facilement reconnaissable (par exemple, en la choisissant d’une couleur voyante ou en l’identifiant avec des rubans ou des étiquettes), afin d’éviter des échanges accidentels ou des vols prémédités.
  2. Fermer son bagage avec un cadenas. Les cadenas pour valises ne représentent pas une solution de sécurité absolue. Ils servent néanmoins à décourager tout individu malintentionné, qui rencontrerait de toute façon un obstacle à surmonter. Et il n’est pas dit qu’il puisse le faire sans passer inaperçu.
    Les cadenas pour valises ne sont pas tous utiles partout. De fait, pour voyager aux États-Unis, où tous les bagages doivent toujours pouvoir être contrôlés par l’agence pour la sécurité des voyageurs, il faut s’équiper de cadenas TSA agréés tels que ceux-ci.

    De plus, pour pouvoir demander un éventuel remboursement d’assurance suite à un vol,
    il faut pouvoir prouver que le bagage a été effectivement fracturé, c’est-à-dire que le cadenas ou la fermeture du bagage ont été forcés (ou bien, que le film plastique qui l’entourait a été coupé).
  3. Ne pas laisser d’objets de valeur dans la valise, surtout si celle-ci doit aller dans la soute, mais garder avec soi les bijoux, l’argent, les appareils photo, le portable et autres appareils électroniques.
    Visiter une ville, en traînant sa valise, peut aussi être risqué (et pas pratique !). Les attractions d’une ville toute à découvrir pourraient être une source d’inattention et nous faire perdre de vue nos bagages.Pour éviter les problèmes qui pourraient gâcher les vacances, il existe à cet égard des dépôts à bagages et, récemment, à Rome, un nouveau projet a été lancé : un « airbnb » pour valises :« Appelé « Bagbnb », il s’agit d’une communauté qui met en contact ceux qui se portent candidats pour fournir un réseau d’appui où déposer les bagages, tous les jours avec des horaires longs ; ce sont les « Angel » et ceux qui ont besoin de ces services sont les touristes qui, ayant quitté leur Bed & Breakfast ou leur maison de vacances, disposent encore de quelques heures pour visiter la ville où ils se trouvent. »

Il existe donc diverses solutions pour réduire les risques liés aux vols de bagages ; il est toujours bon d’essayer de les adopter.

Voir les cadenas Viro pour valises à combinaison variable 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = seize

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>