intro_bici_garage

Un garage plus sûr pour votre vélo !  

« Et si le vélo, plutôt que dans la rue, était garé dans un garage ? » La semaine dernière, nous nous sommes laissés avec cette question. La réponse est simple : garer son vélo dans le garage est une bonne idée à condition que la porte soit suffisamment sûre. La vôtre l’est ?

Garer son vélo dans son propre garage pourrait sembler à première vue la solution la plus adéquate pour le protéger.Ceci n’est néanmoins pas toujours vrai.De fait, les serrures installées comme équipement d’origine sur les portes des garages n’offrent généralement pas un niveau de sécurité adéquat. Les serrures standard sont peu résistantes à l’arrachement et au perçage, et ne protègent pas adéquatement la porte contre le défoncement ou le soulèvement avec le pied-de-biche. Dans de nombreux cas, toutefois, la principale cause des vols commis réside dans le manque de robustesse des portes elles-mêmes (réalisées avec des tôles très fines ayant une épaisseur, par exemple, de 0,6 mm ou 0,8 mm).

Souvent, les objets stockés dans les garages, surtout les véhicules comme les vélos de course, ont plus de valeur que nombre d’autres biens gardés à la maison et les individus malintentionnés le savent.


Pour cette raison, il est toujours bon de prendre des précautions de sécurité adéquates, notamment pour renforcer la porte du garage. Voyons comment.

Plusieurs solutions existent pour remplacer une serrure standard par un système de verrouillage plus sûr. Ci-après, nous vous illustrons trois solutions possibles.

  • La première solution consiste à s’équiper d’une serrure blindée, comme la Viro 8217, de façon à ce que le côté extérieur de la serrure soit protégé (par des plaques d’acier de quelques millimètres d’épaisseur) contre les attaques par force brute, et que le cylindre soit protégé par un blindage spécial anti-arrachement et anti-perçage.
  • La deuxième solution consiste à acheter des serrures blindables (comme les articles Viro série 1.8234 et 1.8252) qui offrent des points de verrouillage multiples. De cette façon, on répartit l’effort dû à une tentative de défoncement ou de soulèvement sur plusieurs points et on contrecarre l’action du pied-de-biche sur tous les côtés. On peut également obtenir un bon niveau de sécurité sur le cylindre en blindant la serrure avec, par exemple, la rosace art.806.

    La rosace de sûreté offre une protection contre l’arrachement et le perçage, tandis que les plaques de recouvrement, fournies avec la rosace, couvrent les trous préexistants (laissés apparents quand les rosaces esthétiques extérieures sont enlevées) et contribuent également à la défense de la serrure.
  • Enfin, une troisième méthode qui rend la présence d’une serrure blindée encore plus efficace est d’installer des accessoires supplémentaires pour augmenter la sécurité globale de la porte basculante et du système de verrouillage déjà installé.
    Citons les principales possibilités :

– appliquer, côté intérieur, une plaque de protection en acier cémenté, trempé et zingué, pour empêcher toute tentative de perçage de la tôle de la porte avec une fraise à godet. Comme nous l’avons vu dans la vidéo et dans le billet précédent, les voleurs passent souvent à travers un trou pratiqué dans la tôle pour accrocher ou saisir la commande d’ouverture de l’intérieur et tenter de débloquer la serrure ;

– installer horizontalement une barre de sûreté de renfort au niveau du côté inférieur de la porte basculante, pour contrecarrer les tentatives de forçage effectuées au moyen de leviers longs pour plier les côtés de la porte ;

– se servir d’un groupe de fixation, comme le Nuovo Condor et de l’accessoire spécifique pour applications sur portes basculantes, pour assurer un ancrage supplémentaire au sol, qui empêche le soulèvement forcé de la porte de garage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− sept = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>